A.N.I.E
"Association Nationale pour l'Incinération des Equidés"
Association Nationale pour l'Incinération des Equidés

A.N.I.E - Qui sommes-nous ?

Deux personnes, deux passionnées

Anny - 50 ans - mariée - Bordeaux (33)

Anny


La première fois que j'ai monté, je devais avoir 6 ans...
Puis, vinrent les études, l'enfant, le travail... Je gardais donc, le cheval dans mon cœur avec ce pincement que tous les amoureux connaissent lorsque que le regard d'un cheval croise le leur...

A l'aube de mes 47 ans, j'ai fais un choix... réduire ma vie de work-woman, pour faire une place à celle de horse-woman. Depuis prés et boxs remplacent bien souvent salles de réunion et hôtels...
Un vrai paradis !
J'ai aujourd'hui un adorable cheval qui s'appelle QUIZZ du TOURTEAU

Lorsqu'il est arrivé aux écuries, ce petit jeunot de deux ans... personne n'y a vraiment prêté attention. Il n'était pas bien grand, pas bien gros, pas bien débourré... J'étais au travail lorsque mon époux a fait sonner mon téléphone en disant : "tu devrais passer aux écuries, car il vient d'arriver un petit cheval qui est à vendre..."

Comme il a bien fait car lorsque je suis venue... et que ses yeux ont croisés les miens, j'ai su que c'était lui... qu'il me voulait et que je le voulais. Ce fut un véritable coup de foudre et je l'ai acheté le jour même !

Aujourd'hui...après deux ans d'amour, de partage, de tendresse, de colère parfois... Quizz fait partie de ma vie ; Il est devenu un membre de ma famille, à part entière et je n'imagine pas qu'il puisse un jour servir de carburant pour usine de biogaz...
Cet amour vaut largement le combat que je mène pour que l'équarrissage ne soit pas l'unique fin possible !
Nombre d'amis cavaliers et cavalières sont horrifiés par cette idée et face à la législation actuelle, deviennent des hors la loi (les prés se transforment en cimetières équins...) Nous devons faire évoluer cette législation inadaptée, qui nous privent du droit de choisir une noble fin, pour nos si nobles compagnons.

Céline - 26 ans - célibataire - arrière pays Niçois

Anny


J'ai eu mon premier cheval à 12 ans, un trotteur réformé des courses. Il avait 2 ans et devais partir à la boucherie...
La famille s'est agrandie au fil des années. Après le trotteur, est venu un mérens de 6 mois et une ponette, qui était pleine, sauvée d'un cirque...

Le 5 août 1998 un petit poulain est né, il faisait 15 kg et n'arrêtait pas de faire des bêtises. Il a même essayé de nous mordre à 1 jour... c'était KALYPSO.

J'ai toujours été en contact avec des animaux, et plus particulièrement avec des chevaux. Mon premier travail était dans un centre équestre, puis j'ai travaillé en sellerie, et le week-end sur les terrains de concours.

Puis en septembre 2006 le destin a décidé de reprendre KALYPSO.
Il s'en est allé au paradis des chevaux.

Pour moi un cheval est bien plus qu'un animal ; il est un confident, un ami, un membre de la famille avec lequel on partage joies, peines, fous rires, larmes...
C'est pourquoi j'ai envie de pouvoir le respecter jusqu'au bout, de lui offrir un au-revoir digne de tout l'amour qu'il m'a apporté.

C'est pour cela qu'A.N.I.E est née.

L'histoire d'une rencontre

Connaissez-vous CHEVAL ANNONCE : www.chevalannonce.com ?

Non ?
alors filez vite vous y inscrire car plus qu'un site, c'est un univers à part, un univers où on ne rencontre que des amoureux des équidés.
Convivial, pratique, ludique, ce "monde à part" est mené d'une main de fer dans un gant de velours par Mika, le webmaster adoré de tous !

Bien évidemment, nous étions inscrites et fidèles forumeuses toutes deux. Mais, avec plus de 38000 inscrits nos routes avaient peu de chance de se croiser. Pourtant ce fût le cas lorsque Céline (alias Poulinou) mis en ligne son post :

"Pétition pour le droit à l'incinération des équidés"

En moins de 48 heures, nous avions déjà échangés quelques dizaines de coups de téléphone et il nous est apparu, comme évident qu'ensemble, nous pouvions faire quelque chose. Différentes et si complémentaires avec la détermination comme point commun.

Les réponses à cette pétition nous confortaient très largement dans notre volonté d'action car en 10 jours, nous avions déjà presque 200 signatures...
Il nous fallait donc, de toute urgence, nous organiser, nous structurer et nous donner les moyens d'agir.

Vos messages

Herve :
oui a lincineration on peu bien leur offrir une belle mort nos petit lou

Patricia :
Je ne suis pas propriétaire de chevaux mais peux être qu'un jour! j'en ai autour de moi enfin dans ma proche famille. Ils méritent notre respect quand on voit comme le clos des équarrissage traite leur dépouille j'en ai fait l'expérience c'est affligeant.

Celine :
Il n'y a que les riches qui peuvent se permettre d'obtenir une dérogation pour pouvoir l'enterrer dans leur parc de millionnaire.
Et les autres???? Sans compter le business que ça pourrait faire, on ne demande que ça de pouvoir payer pour donner une ultime fin décente au compagnon à qui on a permi de finir une retraite heurese. Il est injuste que sous des pretextes environnementaux il n' y est pas d'alternative à l'equarissage.
Ce serait bien que pour une fois, la France montre l'exemple en étant en avance sur d'autres pays de l'UE.

Thierry :
une de mes filles, handicapée, est propriétaire de 3 chevaux et va être confrontée à ce problème très prochainement pour le plus vieux (+ de 30 ans) qui va très mal !!
que faire actuellement ?
merci

Matthéo :
Courage pour votre long combat, pour lequel je vous félicite!
Toutefois, j'attire votre attention sur la nécessité de ne pas mêler (de manière flagrante) à votre combat, celui de la reconnaissance/création de droits aux animaux, considérés à l'heure actuelle comme une chose au sens juridique.
Je suppose que vous avez conscience qu'une réforme du Code civil est un travail de longue haleine et que si vous vous engagiez dans un tel combat, la seule revendication de modification de la législation sur les modes de funéraille (en ouvrant la possibilité à l'incinération) serait moins lisible.
Ainsi, il me semble plus efficace d'axer votre combat sur la création d'un droit du propriétaire à l'incinération, en lieu et place d'un droit du cheval à l'incinération.
C'est pourquoi je vous invite cordialement à modifier certaines formulation, telles que « Pour le droit à l'incinération des équidés », ou « Ces pays qui ont compris que le cheval n'est plus un matériel de labeur » notamment.
Je vous prie de voir dans ce commentaire la préoccupation de l'efficacité de votre combat, et non le dénis des droits de tout être vivant.
Cordialement

Marine :
Le jour ou cela arrivera, j'aimerais que ma jument sois traitée dignement !

Myriam :
Bonjour,

Je réside dans le Haut Rhin (68).
Notre cheval vient de quitter la terre...

Comment concevoir par faute de possibilité de "choix" l'imaginer broyé...

Expliquez-moi... j'aimerai comprendre...

Je demande que les "hommes" puissent enfin installer en eux la notion tant oublié du RESPECT !!

J'ai honte... oui honte !!
Je demande haut et fort que cela change !
Myriam COMELLI

Nouveaux articles

Dernières nouvelles

  • Octobre 2010 : De nouvelles possibilités concrètes à découvrir
  • Juillet 2009 : A.N.I.E remporte la victoire !
  • Février 2009 : A.N.I.E a mené le combat auprès de Franck Chevrier - RAFALE est enterré le jour de la St Valentin !
  • Le 4 février 2009 : ANIE a pris contact avec le cabinet du ministère de l'écologie
  • Janvier 2009 : Bonne année ! le site "Cheval Respect" est bientôt prêt à ouvrir ses portes.
  • Décembre 2008 : Ebauche de la création de notre site internet.
  • Le 29 novembre 2008, l'association régie sous la loi 1901 A.N.I.E. est née.

Nos coordonnées

A.N.I.E
Association Nationale pour l'Incinération des Equidés
4, Route de Balaresque
33360 CAMBLANES et MEYNAC


Portables :
Anny : 06.26.98.39.47

Fax : 05.56.20.61.08
Mail incinerationdesequides@hotmail.fr

Partenaires

Equids annuaire equestre Site Equids listé dans la catégorie Soins chevaux : Autre


Vente de chevaux